Journal de Bord #8 – InCrew Adventure

Salut la Team !  

Dans l’article précédant celui-ci, nous avions vaguement commencé à aborder l’un des épisodes les plus marquants de notre histoire : la création du blog InCrew Adventure ! 

Mais alors que s’est-il passé après la mise en pause de notre petit projet concernant TeeSpring ? Eh bien c’est plutôt simple. Comme dit auparavant, nous avons décidé de stopper ce projet pour les raisons que vous avez pu lire (on ne va pas se répéter fallait être attentif).  

Pour recontextualiser la situation, souvenez-vous, nous décrivions comment c’est passé le lancement de ce projet et surtout, comment nous avons su rebondir après notre premier échec. Vous pouvez d’ailleurs retrouvés tous les articles concernant ces derniers ici 

En parallèle de la mise en ligne de notre e-boutique sur Teespring, notre technicien en chef (encore une des nombreuses casquettes qu’arbore Fouilhac) se chargeait d’un tout autre projet, qui à l’époque, nous paraissait pourtant si innocent.  

A la base, l’idée de créer notre propre blog ne demeurait encore qu’une simple idée dans nos petites têtes, que nous tenterions sûrement d’exploiter par la suite. Cependant, alors que Fouilhac était lancé à 200% dans sa formation (si vous voyiez les étoiles qui traversaient ses yeux), la question c’est un jour naturellement posée : après tout, pourquoi ne pas mettre en place notre propre blog ?  

Comme l’a si bien dit Miguel, j’ai adoré la partie conception de site. Le cours que je regardais me conseillait de créer un blog perso pour m’entrainer à créer des sites plus généraux par la suite et c’est ce qu’on a fait ensemble. 

Une question subsistait néanmoins toujours, celle de savoir sur quel sujet nous pourrions blogger avec le plus d’aisance et de passion. Nous devions trouver un domaine qui possédait un certain potentiel économique et surtout, un blog n’étant rien sans intérêt, sur lequel nous serions réellement motivé à en alimenter le contenu. Nous sommes alors demandés, sur quoi nous pourrions produire des articles et prodiguer des conseils possédant une véritable valeur ajoutée par rapport à tout ce qu’on pouvait déjà trouver de similaire sur le net. La réflexion fut étonnamment simple : « Et si on faisait notre blog pour y répertorier tout notre travail, tous nos projets, toutes nos aspirations ? ». Idée un peu trop simpliste ou insolemment ambitieuse, c’est pourtant la voie que nous avons décidé de suivre, et qui a conduit aujourd’hui à la création du blog sur lequel vous êtes actuellement en train de lire cet article. 

La conception du blog n’était pas de tout repos car nous avions sans cesse des idées d’améliorations, des modifications à apporter, et des problèmes à corriger, mais dans l’ensemble je me suis bien éclaté. Bon vu mon taux de sommeil durant ces semaines, j’étais moi-même un peu éclaté, mais le résultat était là et nous avions réussi à faire notre premier pas dans la concrétisation d’un projet, tout comme nous l’avons fait pour TeeSpring quelques semaines auparavant. 

Lancer notre site avait pour but d’apporter une certaine rigueur à notre travail. De plus, nous voulions également montrer à une audience un minimum intéressée que si deux étudiants un peu rêveurs étaient capables d’aller au bout de projets qui leurs tiennent à cœur, tout le monde était capable d’en faire autant, pour peu qu’ils aient les bons outils en leur possession. 

Nous connaissions de par nos différentes lectures sur l’entreprenariat moderne, le potentiel incroyable que pouvait représenter un blog dans l’activité que nous tendions à développer. Mais curieusement jusqu’à ce jour, nous n’avions pas encore eu cette étincelle qui nous pousserait à nous plonger dans l’aventure une fois pour toute. C’est donc après une courte mais riche réflexion que nous nous sommes enfin décidés à passer le cap. Et comme à notre habitude, nous avons judicieusement choisit le meilleur moment pour cela, étant donné qu’on traversait actuellement une semaine de partiel plutôt importante pour notre semestre (nous et les timings ce n’était pas encore ça visiblement). 

Le problème avec nous c’est qu’une fois que la machine est lancée, c’est compliqué de s’arrêter. Je vous laisse alors vous imaginez notre emploi du temps plutôt alourdit pendant cette période : Se réveiller, allez en cours, réviser la journée, manger, travailler sur le site la nuit, dormir… Bref, on était loin de la vie d’artiste. Mais très honnêtement, malgré le rythme de travail assez particulier, je dois avouer que pour ma part, j’ai trouvé cette semaine étonnamment stimulante ! Travailler à deux sur un projet qui nous motivait énormément et nous semblait bien plus concret que ce que nous avions déjà pu réaliser nous donnait vraiment l’impression d’avancer, de surfer sur la productivité. C’est d’ailleurs une des choses importantes que nous avons appris ce jour-là, c’est quand on se sent réellement motivé pour quelque chose qu’il faut bosser dessus, tant qu’on se sent animer par ce que certain appel « Le feu sacré ».  

Dès le lancement du site, une fois que le nombre des problèmes techniques s’était considérablement affaibli, nous avons commencé à développer pleins de nouvelles idées concernant le site sur lequel vous êtes, Miguel écrivant les articles avec moi, et je m’occupais ensuite de les poster et de gérer les quelques soucis techniques et améliorations que l’on portait au site. Vu qu’écrire des articles c’est long mais ça va ce n’est pas la mort, Miguel a décidé de se lancer sur autre chose parallèlement. C’est là qu’est né un de nos projets sur lequel nous n’avons pas encore écrit d’articles, ni créé de page dédiée. Je vous parle de la programmation d’un mini-jeu Android via la plateforme de développement Unity. Mais ça, c’est encore une autre histoire qu’on vous réserve bien évidemment pour le prochain article. 

La motivation est un carburant indispensable à la productivité humaine, dès que vous la sentez parcourir votre corps et votre esprit, n’attendez plus pour vous lancer, demain il sera peut-être trop tard. 

Ne bougez pas, on continue l’Aventure très bientôt…

Miguel & Fouilhac, Fondateurs InCrew Company